A smiling woman with a man

N’ayez aucun souci : des réponses aux questions les plus fréquemment posées

Si votre dentiste vous informe que vous avez besoin d’un traitement de canal — ne paniquez pas ! Les douleurs dont vous souffrez maintenant sont certainement plus sévères que les douleurs associées au traitement de canal. Ça vaut la peine de recevoir le traitement afin de profiter d’un soulagement permanent par la suite.

En plus du soulagement de la douleur, un traitement canal prévient aussi que l’infection atteint votre système sanguin et se propage partout dans votre corps, ce qui peut causer plusieurs malaises et même devenir mortel.

Les dentistes le disent toujours : n’ignorez pas votre mal de dents. Un traitement de canal s’avère beaucoup mieux qu’une extraction dentaire.

Êtes-vous toujours soucieux ? Avez-vous toujours des questions ? Pas de problème ! Nous avons rassemblé, pour vous convenir, les questions les plus fréquemment posées et les réponses à celles-ci.

Qu’est-ce qu’un traitement de canal ?

Un traitement de canal est une procédure qui retire les tissus infectés de la pulpe dentaire afin de soulager la douleur, éliminer les bactéries et soigner une dent infectée. Plus précisément, un traitement de canal traite les canaux radiculaires d’une dent, de façon à sauver une dent en voie de décomposition.

Pour mieux comprendre comment fonctionne le traitement de canal, c’est important de connaître l’anatomie de la dent.

  • La couronne — la partie supérieure et visible de la dent utilisée pour parler, mordre et mastiquer.
  • L’émail dentaire – La membrane extérieure de la dent. L’émail dentaire est la partie la plus dure et la plus minéralisée.
  • La dentine — la couche interne de la dent, sous l’émail dentaire. Cette couche contient des millions de passages qui mènent à la pulpe dentaire.
  • La pulpe dentaire — le tissu moelleux dans la partie la plus interne de la dent qui est responsable de la croissance et la santé des dents. La pulpe contient des vaisseaux sanguins et des tissus nerveux (d’où des sensations douloureuses si elle devient infectée).
  • Les canaux radiculaires – Les deux passages qui vont de la pulpe dentaire jusqu’aux racines.
  • La racine — la partie qui ancre la dent profondément dans la gencive et à l’os mandibulaire pour qu’elle soit solidement fixée.

La décomposition dentaire survient souvent lorsque les bactéries qui s’accumulent sur la surface dentaire ne sont pas retirées et se développent. Ce développement cause un résidu acide qui détériore l’émail dentaire, d’où l’apparition des signes de la décomposition.

Si vous ne nettoyez pas vos dents quotidiennement, ou si vous ne faites pas soigner vos dents lorsqu’un malaise se présente, les bactéries peuvent atteindre la pulpe dentaire. C’est également possible que les bactéries parviennent à atteindre la pulpe par une fissure et que l’extérieur de la dent ne paraisse pas malade.

Lorsque l’infection atteint la pulpe dentaire, vous ressentirez des douleurs qui indiqueront que votre dent se décompose. Pour éviter ceci, c’est nécessaire de visiter votre dentiste régulièrement pour des nettoyages professionnels.

Pour éviter une extraction dentaire (qui nécessiterait ensuite un implant dentaire), votre dentiste pourrait recommander un traitement de canal pour sauver la dent malade.

Un traitement de canal exige que la pulpe infectée soit retirée et que l’intérieur de la dent ainsi que les canaux radiculaires soient bien nettoyés et désinfectés. Une fois que cette étape est terminée, votre dentiste remplira et scellera la dent avant d’installer une couronne dentaire pour redonner à celle-ci une fonctionnalité ordinaire. En effet, la couronne dentaire est conçue de matériel très durable pour assurer que la dent ne se casse pas accidentellement.

Est-ce que l’utilisation d’un antibiotique peut remplacer des soins dentaires invasifs ?

Les antibiotiques pourraient aider à limiter la propagation de l’infection avant ou après un traitement de canal, mais les antibiotiques ne peuvent pas guérir ou arrêter une infection dans la pulpe dentaire.

Comme l’expliquent nos professionnels en dentisterie, lorsque la pulpe dentaire est atteinte par une infection, les vaisseaux sanguins deviennent irrités et enflammés, d’où un approvisionnement sanguin limité qui ne répartirait pas adéquatement les soins d’un antibiotique. Un traitement de canal est donc l’option la plus efficace pour traiter l’infection.

Traitement de canal ou extraction dentaire ?

Tous les professionnels de la dentisterie vous diraient qu’une extraction dentaire doit être le dernier recours. C’est important alors, de visiter une clinique dentaire dès que des symptômes indésirables se présentent.

Toutes vos dents sont importantes pour maintenir votre santé buccodentaire, pour assurer une qualité de vie agréable et pour avoir un beau sourire. À la suite d’une extraction dentaire, c’est nécessaire de trouver une méthode pour remplacer la dent perdue. Votre dentiste aura à vous expliquer différentes méthodes de remplacement, dont l’implant dentaire, la couronne ou le pont dentaire. Ainsi, vous passez plus de temps à la clinique dentaire et vous aurez besoin de plusieurs soins dentaires qui ajouteront à votre temps de rétablissement.

Quand est-ce qu’un traitement de canal est nécessaire ?

Évidemment, une dent sévèrement décomposée et décolorée nécessitera probablement un traitement de canal. Cependant, votre dentiste peut recommander un traitement de canal pour d’autres conditions qui nuisent à votre santé buccodentaire, mais qui ne peuvent pas être traitées par d’autres soins dentaires.

Si votre dent est sévèrement endommagée par les conditions suivantes, alors un traitement de canal peut s’avérer nécessaire :

  • Plusieurs soins dentaires extensifs ont déjà été faits à une dent et elle n’est plus solide ;
  • Des obturations larges et profondes qui causent des malaises ;
  • Des fissures profondes qui peuvent s’infecter ; et
  • Une infection dévastatrice.

Considérez aussi les symptômes communs suivants qui indiquent que la pulpe dentaire est infectée :

  • Des douleurs sévères lors de la mastication, ou même lorsque vous vous reposez sur le côté de la dent infectée.
  • Une sensibilité dentaire persistante au froid et au chaud.
  • Une bosse (un abcès) douloureuse sur la gencive près de la région affectée.
  • Une décoloration graduelle ou soudaine de la dent (la dent devient plus foncée).
  • La gencive devient rouge, sensible et enflammée dans la zone affectée par l’infection.

C’est important que vous soyez bien informé de l’importance de votre santé buccodentaire. De cette manière vous porterait plus d’attention aux signes et symptômes qui peuvent vous alerter à des problèmes. De plus, si vous souffrez d’anxiété lorsque vous visitez le dentiste, savoir à quoi vous attendre peut réduire votre angoisse de façon significative. Il existe également d’autres méthodes comme la sédation dentaire. Alors si vous avez d’autres questions, prenez le temps de trouver les réponses dont vous avez besoin.