femme enceinte vêtue d'une robe rouge

Voici ce que vous devez savoir.

« Une infection dentaire peut-elle nuire à mon bébé? La carie dentaire peut-elle affecter ma grossesse? Puis-je perdre mes dents? » Si vous êtes enceinte et ressentez de l’inquiétude, ces questions sont tout à fait légitimes.

Les soins dentaires sont-ils dangereux si je suis enceinte?

Au contraire. Toutefois, les spécialistes conseillent de prendre certaines précautions pour prévenir de potentielles complications dentaires et buccales liées à une grossesse, puisque certaines pourraient affecter votre santé puis potentiellement, celle de votre bébé. Or, en suivant quelques conseils, vous pourrez mieux profiter de votre grossesse et d’une meilleure santé dentaire.

La gingivite de grossesse

L’une des problématiques parmi les plus fréquentes est la gingivite de grossesse, une manifestation qui, si elle n’est pas prévenue à temps, peut se transformer en parodontite, qui affectera les tissus fixant les dents aux os de votre mâchoire.

La gingivite de grossesse est donc une inflammation des gencives qui produit des enflures, des irritations ou des rougeurs, causées par la présence de bactérie. Elle apparaît particulièrement chez les femmes enceintes en raison de la croissance d’œstrogène et de progestérone en cours de grossesse. D’où la nécessité de prendre spécialement soin de vos dents.

Conseils et visites chez le dentiste : au premier, deuxième ou troisième trimestre de grossesse?

Comment prévenir de potentiels problèmes dentaires et de gencives? En général, les dentistes recommandent aux femmes enceintes de prendre rendez-vous en clinique durant le premier trimestre de grossesse.

En plus du nettoyage et du détartrage des dents, vous pourrez obtenir un portrait à jour de votre santé buccodentaire, ce qui sera souvent crucial pour la suite, notamment durant les derniers mois, alors que peuvent apparaître de sérieux maux de dents.

Dans le cas où certaines interventions doivent être effectuées, par exemple des obturations dentaires — ces fameux plombages — pour réparer les caries, les experts dentaires recommandent le deuxième trimestre (soit entre le 4e et le 6e mois de grossesse), puisque les nausées des premiers mois sont alors souvent estompées.

Le dernier trimestre est moins recommandé pour des interventions ou des soins dentaires comme des chirurgies ou la pose de prothèses. Dans ce cas, privilégiez la période précédant ou suivant la grossesse. Et dans le doute, n’hésitez jamais à contacter votre dentiste.

Apaiser la douleur dentaire avec des médicaments : est-ce sécuritaire durant la grossesse?

Premier conseil, assurez-vous de communiquer à votre dentiste tous les médicaments que vous prenez, car ceux-ci pourraient influencer, accélérer ou améliorer les diagnostics et les soins requis. Si certains antibiotiques contre la douleur peuvent être prescrits, assurez-vous que ceux-ci ne causeront pas le sous-développement de l’émail dentaire ou la décoloration permanente des dents de votre enfant. D’où l’importance de toujours signaler à votre médecin que vous êtes enceinte.

Quels traitements dentaires sont à proscrire?

Il est recommandé d’éviter les radiographies en raison des faibles radiations. En cas de nécessité, votre dentiste utilisera des protections supplémentaires. Ici aussi, n’oubliez jamais de mentionner à votre hygiéniste et à votre dentiste que vous êtes enceinte.

Quels produits dentaires dois-je exclure?

Aucun à proprement parler, mais notez qu’en cas de vomissement, n’utilisez pas de dentifrice immédiatement après, afin de ne pas affecter l’émail, devenu sensible en raison de l’acide produit dans votre bouche. Rincez-vous plutôt avec de l’eau ou un rince-bouche approprié. Il est aussi fortement recommandé de vous tenir très loin des drogues récréatives, y compris le cannabis, de l’alcool et du tabac.

La grossesse peut-elle causer des problèmes dentaires? Pourquoi?

La grossesse provoque des modifications hormonales. Les dents ne sont pas épargnées et les répercussions buccodentaires peuvent donc accentuer les risques de maladie des gencives et des os. Peuvent s’en suivre des sensibilités, gonflements et saignements de gencives, gingivite ou parodontite.

Le recours à une brosse à dents plus douce pourra amoindrir certaines douleurs durant le brossage. Certaines marques de dentifrice sont également conçues pour atténuer ce type de douleur.

Comment préserver la santé de mes dents durant ma grossesse?

Sur le site de Santé Canada, les experts expliquent que « garder une bonne santé buccodentaire peut réduire le risque d’accoucher de façon prématurée ou de donner naissance à un bébé de faible poids. » D’où l’importance de mettre en place les bonnes pratiques pour vivre une grossesse en meilleure santé.

Accouchement prématuré

En fait, certaines statistiques avancent que près de 20% des accouchements prématurés seraient liés à des problématiques buccodentaires. À ce chapitre, la prise d’un rendez-vous préventif en clinique dentaire, une routine disciplinée (brossages quotidiens, soie dentaire, rinçages) et une saine alimentation, vous aideront à minimiser ce risque.

De plus, pour réduire l’apparition de symptômes ou soulager certaines douleurs, les bains de bouche sont souvent recommandés. Diverses formules et marques sont offertes (antiseptiques, anti-inflammatoires, protectrices, préventives, etc.). À ce chapitre, votre professionnel dentaire pourra vous conseiller.

Diète et conseils dentaires aux femmes enceintes : quoi inclure et exclure?

On ne le répétera jamais assez, une saine alimentation participera à la bonne santé de vos dents. Vous pouvez consulter le guide alimentaire canadien, dont la portion consacrée à la grossesse et à l’allaitement est une référence.

Aussi, en plus de réduire les boissons sucrées, privilégiez l’apport d’aliments riches en :

  • Protéines
  • Calcium
  • Phosphore
  • Vitamine A
  • Vitamine C
  • Vitamine D

Le calcium (lait, fromage, yogourt ou suppléments) est déterminant, puisque son apport participe non seulement à la santé de vos dents et de vos os, mais également, à celle du bébé.

Et de grâce, même si l’idée spontanée de vider un pot de crème glacée et un gâteau chocolat-crevettes vous vient l’esprit, on s’abstient!

Les collations santé sont donc à privilégier (fruits, légumes, noix) et vous devrez trouver la force de vous soustraire aux gâteries sucrées qui, si elles donnent l’impression de faire du bien, particulièrement en période de grossesse, peuvent avoir un effet néfaste à moyen ou long terme. Comme l’apparition de plaque dentaire, qui risque de causer des caries ou des maladies de gencives.

À partir de quel moment demander l’avis d’un dentiste?

Si vous ressentez des irritations ou des douleurs persistantes, il est recommandé de prendre rendez-vous pour obtenir un diagnostic et des soins appropriés. Du côté de la gingivite de grossesse, elle tend à disparaître après l’accouchement. Mais si les caractéristiques persistent, consultez votre professionnel dentaire.

D’ailleurs, si vous planifiez votre grossesse, vous gagnerez à en discuter avec votre dentiste au préalable. Il pourra vous prodiguer des conseils appropriés ou encore accélérer certaines interventions.

Grossesse et maux de dents

La grossesse est une fabuleuse aventure, qui occasionne souvent des transformations physiques majeures. Elles peuvent engendrer des maux de dents et des manifestations qui nécessiteront des soins dentaires préventifs et des traitements adéquats.

Ainsi, même si vous respectez à la lettre les conseils et le fameux « vaut mieux prévenir que guérir », une consultation demeure souvent la meilleure solution. Après tout, rien n’est plus précieux qu’une mère et un bébé heureux et en santé. Surtout que bientôt, ce sera à son tour d’effectuer sa première visite chez le dentiste!